RSE & Blockchain

RSE & Blockchain

Transchain-Blockchain-&-RSE

La RSE et la blockchain pour le reporting extra-financier

La Responsabilité Sociétale des Entreprises est une contribution obligatoire des entreprises au développement durable. Quelles sont les conséquences de cet engagement pour les entreprises ? Tout d’abord, l’enjeu des entreprises est de réussir à concilier RSE et développement durable avec viabilité économique, compétitivité et même performance globale. En effet, l’objectif est de tenter d’avoir un impact positif sur la société en intégrant les préoccupations sociales et environnementales. Cela signifie respecter l’environnement tout en étant économiquement viable, mais surtout, tenter d’avoir un impact positif sur la société. De nombreuses entreprises vont au-delà du cadre légal en mettant en place un code de conduite et des bonnes pratiques.

Qui est-ce que la RSE concerne ?

Toutes les entreprises sont concernées. Cependant, les grands groupes cotés en bourse sont soumis à des réglementations spécifiques. Depuis quinze ans, d’après les normes internationales, le reporting extra-financier est obligatoire. En conséquence, depuis 2017, les grandes entreprises doivent mettre en place des mesures de surveillance. Cela permet de prévenir les risques environnementaux, sociaux et de gouvernance par exemple dans leurs unités de production, leurs filiales et chez leurs fournisseurs et de mesurer la responsabilité de chacun.

Qu’est-ce que la blockchain ?

La blockchain est une technologie qui apporte confiance et sécurité, entre des parties prenantes ayant des intérêts divergents.
La blockchain facilite l’échange et la certification des informations sans intermédiaire.
L’intérêt de cette nouvelle technologie réside également dans ses nombreuses fonctionnalités : l’horodatage, la certification, la traçabilité, la confidentialité et l’immuabilité des données. (Notre article sur blockchain & enjeux économiques).

Une démarche de management des responsabilités complexe

Les grandes entreprises mondialisées rencontrent des difficultés de traçabilité et de transparence. En effet, pour les grands groupes, garder le contrôle sur la gestion des risques (corruption, éthique et impacts environnementaux) est très complexe. Par sa conception, la blockchain est l’élément technologique qui simplifie le reporting extra-financier et permet aux équipes de tracer toutes les mesures de surveillance.

Horodatage, Immuabilité & Transparence

L’horodatage via la blockchain est automatique. La traçabilité des données de la RSE est définitive et indélébile. Toute modification ou correction est possible, mais sera elle aussitôt tracée et horodatée. Ainsi, celle-ci sera visible de tous utilisateurs.

Confidentialité, sécurité et identité

Selon le domaine, certaines activités de l’entreprise sont confidentielles. La blockchain gère le niveau de confidentialité des utilisateurs tout en garantissant une sécurité absolue des données. La blockchain est compatible avec les exigences du Règlement Général sur la Protection des Données car elle garantit la confidentialité des données personnelles et l’identité des acteurs (Voir notre article sur la protection des données).

Autonomie, Ergonomie & Économies

La blockchain constitue un système de transmission d’informations partagées par ses différents utilisateurs et cela sans intermédiaire.

En conséquence, l’absence de tiers de confiance et l’automatisation des tâches simplifie et soulage le personnel en charge de cette tâche.
Pour conclure, l’outil technologique blockchain est ergonomique et s’adapte à la gestion de la transparence dans l’application de la Responsabilité Sociétale des Entreprises.

Source : https://www.novethic.fr/entreprises-responsables/quest-ce-que-la-rse.html